Vu d'en face

polymorphe

mardi 08 juillet

Désinformation (merci Le Monde)


 

Version du Monde :

 

Le pacte européen sur l'immigration et l'asile, un des principaux projets défendus par la France dans le cadre de sa présidence européenne, a été accueilli favorablement par l'ensemble des membres de l'Union européenne. Le texte, présenté lundi 7 juillet aux ministres de l'intérieur des Vingt-sept, a été remanié sous la pression de l'Espagne et de plusieurs pays scandinaves. Selon le ministre de l'immigration et de l'identité nationale français, Brice Hortefeux, ses homologues européens "ont donné un accord unanime sur les principes, les objectifs, la présentation et la structure du Pacte".

 

Version du Spiegel (traduit à la va-vite, chuis fatigué) :

 

L'UE est parvenue à un accord sur la future politique d'immigration de l'UE, rejettant vivement la proposition du président francais. (...) Une fois de plus, Nicolas Sarkozy a dépassé les bornes (...) en affirmant vouloir limiter "l'immigration subie" à l'échelle européenne. La raison invoquée : "L'UE n'a pas les moyens d'accueillir tous ceux qui voient en elle un eldorado". Afin de favoriser "l'immigration choisie", sarkozy entendait limiter massivement l'octroi de titres de séjour dans l'Europe entière. Les ministres de l'intérieur européens on fait obstacle à Sarkozy et décidé, lors du sommet de Cannes, que les pays européens pourraient continuer à attribuer des titres de séjour pour raisons économiques ou humanitaires.

 

 


Posté par polymorphe à 03:15 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire